header-2-jean-pellencin-sculpteur-tailleur-de-pierre-art-funeraire-84-26

Sculpture en pierre polie sur une tombe au cimetière Montparnasse à Paris

C'est le groupe de sculptures qui figure dans le bandeau permanent en tête de page qui a retenu l'attention d'une personne à la recherche d'une sculpture à installer sur une tombe. Sur la tombe de sa mère, Grecque d'origine, Parisienne par choix, pour rappeler les iles de ses ancètres. Sa demande s'est précisée rapidement vers une interprétation à ma manière des sculptures antiques de Cyclades.

statue contemporaine en pierre polie installée dans le cimetière du montparnasse à Paris

La sculpture en place un matin de novembre

La pose de l’œuvre sculptée a été faite en concertation avec  l'entreprise de marbrerie funéraire parisienne qui a réceptionné le colis expédié par messagerie. La coordination a été aisée : nous sommes habitués les uns et les autres, sculpteur et marbriers et transporteurs, à manipuler et mettre en place des choses lourdes et fragiles. La même entreprise a gravé l'inscription sur la pierre tombale en granit bouchardé.

recherche du sujet et élaboration du projet en relation directe avec la cliente

L'étape de recherche initiale est une rencontre créative. Elle est basée sur une confiance réciproque. Très intéressant du point de vue des relations humaines, c'est un échange souvent intime, où la charge émotionnelle du deuil s'exprime, avec les moyens et les émotions de chacun. A ce stade de la création, mon travail est d'être à l'écoute, de répondre aussi justement que possible à la demande qui s'exprime, même de manière très subtile, quelquefois avec la nécessité de faire consensus entre des personnes de sensibilités différentes au sein d'une famille.

Crayonnage en téléphonant

Crayonnage rapide pendant une conversation au téléphone : Tous les moyens sont bons pour lancer la création d'une œuvre originale personnalisée.

tout premier jet de la maquette en terre

Immédiatement après la réaction de la cliente à la photo de mon croquis , j'ai commencé une ébauche en terre pour donner forme à l'idée qui venait de germer.

esquisse en terre profil

L'esquisse en trois dimensions réelles dans la matière a une vraie présence , que ne remplace pas la modélisation numérique. Le toucher rend la création bien plus vivante.

fabrication du modèle d'exécution en terre EN TAILLE RéDUITE.

Esquisse en terre coupée et vidée pour cuisson

L'esquisse est coupée en deux et évidée pour que l'épaisseur de terre soit moins importante et puisse sécher en totalité.

les deux moitiés creusées sont recolées et remodelées ensemble

Les deux moitiés évidées sont recollées avec de la barbotine et remodelées ensemble en vue d'obtenir une sculpture en terre qui pourra cuire.


La maquette achevée sert de repère pour la taille de la sculpture définitive en pierre

La sculpture en terre, encore crue, a été soigneusement polie avant séchage complet. C'est une phase très agréable du travail : la pièce tient dans la main. 

 

LES ÉTAPES DE LA RÉALISATION DE LA SCULPTURE EN PIERRE A SA TAILLE RÉELLE

La maquette devant le bloc capable

La maquette va être agrandie à triple grandeur par report de repères. Le bloc de pierre de Tavel a été scié à la machine en carrière . On appelle "bloc capable" ce morceau coupé aux dimensions voulues.

le premier épanelage

L'approche est méthodique : on appelle "épannelage" ces séries de gestes et de coupes qui doivent être menées suivant le même protocole rigoureux qui est lui même vérifié souvent.

A ce stade, encore très technique de la réalisation, l'idée directrice est à peine une promesse alors que parties épannelées et courbes définitives se rencontrent déjà.


FINITION ET POLISSAGE DE LA SCULPTURE EN PIERRE CALCAIRE DUR

fin de l'épanelage

La statue en pierre a rejoint l'ébauche en terre. Avec des transformations. L’épannelage est encore visible mais la pièce finie apparait. La verticalité a changé : Le port de tête du sujet est moins en arrière. 


achèvement

Tous les volumes sont finalisés : le regard de la statue est présent, le silence qui s'en dégage me plait. C'est ça que je cherchais : parler de ce secret au tréfonds de l'être, qui était déjà avant la vie et qui persiste après notre mort.

.
après la pose de la cire de protection

Le polissage manuel au papier abrasif a donné une peau à la pierre, encore adoucie par la cire micro-cristalline posée à chaud et lustrée longuement. C'est aussi une protection très efficace contre la pénétration des diverses pollutions de la grande ville dans laquelle l’œuvre va être installée.


oeuvre d'art funéraire contemporaine originale au cimetière montparnasse

vue d'ensemble

"Merci Jean pour votre écoute sensible lors de l’élaboration de notre projet pour la tombe de notre mère. Cela a été très précieux pour nous. Cette délicatesse et cette finesse ont guidé toutes les étapes du projet et nous ont permis d’avancer dans la sérénité. Vous avez su retranscrire parfaitement ce que nous avions imaginé pour honorer la mémoire de notre mère, à travers votre magnifique sculpture. Une jolie rencontre dans un moment particulièrement délicat de notre vie."